Retour à la rubrique   Éditoriaux

juin 2010

ASSEMBLEES GENERALES

Mai et juin ; mois des Assemblées Générales, donc des constats, des rapports mais aussi des prévisions, des espoirs

Le 26 mai ,lors de l’AG de l’ADPEP35, nous constations
6 l’aggravation et l’accélération d’une politique qui isole toujours plus l’individu,
- la réduction considérable du champ des services publics dans notre pays,
- la limitation des missions éducatives de l’école,
- le transfert au secteur marchand de services « éducatifs » ou de « soutien »,
- de graves attaques au principe de laïcité.

Nous constations également que le désengagement progressif de l’Education Nationale se poursuivait

Cette politique imposée risque de réduire de plus en plus les associations complémentaires de l’enseignement public à un rôle d’opérateur. Elle conduit à recomposer le paysage associatif de notre pays en concentrant les soutiens publics sur les associations les plus importantes au profit de seules fonctions gestionnaires et au détriment des identités associatives.

Constat peu encourageant….mais

nous pouvons

  • Agir au sein d’une fédération PEP dont l’ Assemblée générale se tiendra les18 et 19juin.

Les trois ateliers prévus pendant ces journées (statuts et règlement intérieur, animation du Réseau, et résolution d’orientation du domaine SMS) doivent permettre une adaptation au conditions actuelles et créer une dynamique permettant un véritable mouvement générateur d’actions éducatives et sociales fondées sur les valeurs de laïcité, de solidarité, d’humanisme et d’éducation.

  • Agir au sein d’une Union Régionale PEP

Lors de l’assemblée Générale qui s’est tenue le 4 juin à Saint Brieuc, Monsieur Lavenant, Président de l’Union , a insisté sur le fait que les PEP n’étaient pas suffisamment connus et que nous avions des efforts à faire pour être reconnus..

L’adoption de nouveaux statuts doit permettre une meilleure adaptation aux conditions actuelles.

L’URPEP doit être un lieu stratégique, d’organisation des coopérations entre Associations Départementales afin d’adapter notre développement aux réalités du territoire et des territoires.

Elle doit aussi permettre l’expérimentation de nouvelles actions liées aux compétences élargies des régions et aux évolutions administratives des services de l’état.

La mise en place des Agences Régionales de Santé met le secteur associatif face au secteur marchand. La mutualisation de nos structures est une nécessité.

  • Agir au sein de l’Association Départementale

Nous l’avons déjà évoqué : les relations avec le Ministère de l’Education Nationale sont difficiles. Cependant, nous cherchons toujours à entretenir et renforcer les liens qui nous unissent à l’inspection Académique .Une délégation composée d’administrateurs et du directeur Général rencontrera ‘Inspecteur d’académie DSDEN le 11 juin.

Nous pourrons aborder entre autres les sujets des AVS, des postes des directeurs mis à disposition par l’Education Nationale, du Sapad, du projet « atelier éducatif » pour les jeunes en rupture, des dossiers pédagogiques pour les classes de découvertes, de la convention signée entre le Ministère de l’EN et la Fédération Générale des PEP…..

Si le contexte actuel est défavorable, nous pouvons nous appuyer sur des bases encourageantes :

Nos relations avec les autorités de tarification sont bonnes.

Les trois établissements sociaux consacrés à la protection de l’enfance ainsi que nos services pour adultes sont reconnus comme fiables, sérieux, remplissant parfaitement leur mission de service public.

Pour le secteur médico-social, nous pouvons nous féliciter de notre première année de CPOM (Contrat Pluriannuel d’objectifs et de Moyens)
Si le secteur DEL connaît ,comme dans tous les départements, des difficultés, nous avons heureusement des salariés et des administrateurs dynamiques , compétents avec des projets permettant d’envisager l’avenir avec un certain optimisme.

Pour les Politiques Éducatives de Proximité, un groupe composé de directeurs et d’administrateurs a déjà fait part de ses réflexions, propositions…

Le Directeur Général et le Vice Président chargé du Del suivent actuellement une formation à la Fédération.

Ainsi nous devrions pouvoir proposer et organiser des actions près des municipalités et communautés de commune du département.

Nous pouvons compter sur un certain nombre d’administrateurs compétents, militants et très présents.
La complémentarité de ces bénévoles avec les salariés de l’Association constitue une force à entretenir et renforcer en permanence .

Pour conclure,
nous voulons, pour l’année à venir , contribuer
- au renforcement du réseau national PEP,
- au développement des coopérations au niveau régional
- au travail de proximité à l’échelon départemental en ne limitant pas la proximité à une gestion géographique, mais en l’étendant à une évolution des pratiques professionnelles et à une réflexion sur la place de l’usager.

 
René MOREL
Juin 2010


Cette page a reçu 503 visites depuis le 1er juin 2010
page précédente L'Uunion Régionale PEP Bretagne est adhérente à la CRESS Bretagne L'Uunion Régionale PEP Bretagne est un acteur engagé de l'ESS haut de la page
pep35.org sur votre smartphone

Les PEP35 - Centre Alain Savary 4 Bd Volclair - BP 70345 - 35203 RENNES Cedex 2
Accès parking : 187 rue de Châtillon - Voir la carte
Tél. : 02.99.86.13.30 Fax. : 02.99.50.10.66 Mél. : siege.adg@pep35.org

Hébergement : SARL OVH 140 quai de Sartel 59100 ROUBAIX

Site réalisé avec SPIP 3.1.6
Adaptation M.M. Juillet 2013

S'abonner au fil RSS  (ordinateur uniquement) --oo§oo-- Statistiques de fréquentation